UFOLEP : déconfinement

Lettre du 12 mai 2029

LETTRE AUX ADHERENT.E.S UFOLEP
 
Chères Adhérentes, Chers Adhérents,
 
Le Ministère des Sports a publié ce jour le guide de reprise des activités (pièce jointe) après un travail en concertation avec les fédérations sportives délégataires, le CNOSF et une validation du Ministère de la Santé. Ce guide est aussi articulé avec 3 autres thématiques à disposition (sanitaires, sport de haut niveau et équipements).
 
Celui-ci a pour objet de préciser, en respect avec le protocole sanitaire édicté (et évolutif), un calendrier d’activités autorisées et les modalités de leurs mises en œuvre. Ce document cadre national devra, dans sa mise en œuvre, tenir compte des situations différenciées du territoire français métropolitain et d’outre-mer (zone rouge, cluster, foyers d’infection, etc…), des décisions préfectorales spécifiques et du respect de chacun des gestes barrières essentiels à la non-propagation du virus.
 
Ce guide vise à donner un cadre général et les préconisations qui pourront vous être faites par les commissions nationales sportives de votre ou vos activités à l’UFOLEP. Pour les activités compétitives et non compétitives les dirigeants de votre association sont en lien avec le comité départemental UFOLEP et la commission technique départementale quand celle-ci existe.
 
En tous les cas, la reprise de certaines activités sportives doit se faire exclusivement si l’ensemble des éléments obligatoires est réuni, particulièrement les décisions préfectorales. Cette phase de déconfinement à l’UFOLEP doit se faire très progressivement pour être une réussite et permettre qu’elle se poursuive.
 
La fédération travaille sur un plan fédéral de relance, qui vient renforcer le nouveau projet sportif fédéral 2020/2024.
 
Enfin, la fédération s’engage à communiquer toute modification qui serait apportée au cadre réglementaire par ses canaux de communication vers son réseau et vous invite s à être attentifs.ives aux communications fédérales et gouvernementales.
 
Je vous remercie pour la lecture attentive que vous aurez fait de ce courrier, et sais pouvoir compter sur vous pour la mise en œuvre de ce déconfinement qui reste fragile. La responsabilisation de chacun.e d’entre nous, dirigeant.e.s, bénévoles, pratiquant.e.s, adhérent.e.s, encadrants, permettra la réussite de cette première phase.
 
Je vous remercie, Mesdames, Messieurs, de l’attention que vous porterez à ce courrier et vous invite à prendre soin de vous et de vos proches.
 
Arnaud JEAN
Président
 

Déconfinement

Le 11 mai, déconfinement prudent.

Une reprise individualisée du sport pour tous les Français.

Lire les extraits du document du Ministère des sports consacré au Cyclisme et au Cyclotourisme.

En résumé:  LES AMÉNAGEMENTS DE LA PRATIQUE CYCLO-SPORTIVE / VTT IMPOSÉS PAR LE CONTEXTE SANITAIRE (formes d’activités et/ou cadre de pratique) : 

  • Pas de partage du matériel individuel (bidon, casque, gants vélo…),
  • Les pratiques cyclistes individuelles avec une distanciation de 2 mètres minimum entre chaque personne à l’arrêt et 10 mètres en roulage, dans les lieux de pratiques ouverts au public,
  • Limitation au rassemblement de 10 personnes encadrement compris, avec le respect des consignes applicables aux pratiques individuelles, pour les activités encadrées lorsqu’elles sont possibles et autorisées, 
  • Instaurer l’accueil en extérieur exclusivement,
  • Arrivée des pratiquants en tenue sportive, changement en extérieur (vestiaires clos).
  • Pratique du BMX sur piste et VTT de descente par départs individuels successifs (usage instantané exclusif de la piste ou du parcours).

 

NE PAS téléphoner à vélo

Le cycliste étant considéré comme un conducteur de véhicule comme un autre, téléphoner à vélo est sanctionné par la même amende que celui qui téléphone au volant. Et ce, même avec des écouteurs ou un casque.

Téléphoner ou conduire un vélo, il faut choisir ! Les cyclistes qui utilisent ou manipulent leur mobile lorsqu’ils circulent à vélo encourent une amende forfaitaire de 135 €. Selon l’article R 412-6-1 du Code de la route, « l’usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation est interdit ». Porter des écouteurs ou un casque audio en roulant à vélo est également puni de la sanction.

L’utilisation d’un téléphone portable au volant d’une voiture est punie par une amende forfaitaire de 135 €, mais également par un retrait de 3 points du permis de conduire, ce qui n’est pas le cas pour les conducteurs de vélo.

Vélo à assistance électrique

La Fédération Française de Cyclisme rappelle que le Vélo à Assistance Électrique est considéré comme un vélo si les trois conditions suivantes sont respectées :
– La mise en route du moteur est conditionnée uniquement par le pédalage et doit se couper dès l’arrêt du pédalage (c’est donc une « assistance » au pédalage).
– L’assistance doit se couper à 25 km/h, le vélo pouvant rouler plus vite sans assistance.
– La puissance nominale du moteur doit être de 250 watts maximum.

Impact Natura 2000 des manifestations sportives

Les manifestations sportives dans notre région sont susceptibles d’un impact sur la nature. Elles sont soumises à déclaration et  réglementation. Le document de la DDT du Puy de Dôme – Service Eau Environnement Forêt – en rappelle les enjeux et les obligations.

Le circuit VTT de la randonnée cyclotouriste La Gergovienne traverse un site de niche du Circaète Jean le Blanc : découvrez cet oiseau.