Vélo à assistance électrique

La Fédération Française de Cyclisme rappelle que le Vélo à Assistance Électrique est considéré comme un vélo si les trois conditions suivantes sont respectées :
– La mise en route du moteur est conditionnée uniquement par le pédalage et doit se couper dès l’arrêt du pédalage (c’est donc une « assistance » au pédalage).
– L’assistance doit se couper à 25 km/h, le vélo pouvant rouler plus vite sans assistance.
– La puissance nominale du moteur doit être de 250 watts maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.